Comment choisir un détecteur de fumée ?

Depuis le 8 mars 2015 et que vous soyez propriétaires ou locataires, tous les logements en France doivent être équipés d’un Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée, plus communément appelé détecteur de fumée ou DAAF. Élément de sécurité indispensable, il permet de prévenir, par un son intense, la présence de fumée se dégageant dans votre domicile sans que vous ne puissiez le voir, par exemple si vous dormez. Mais comment choisir un DAAF ? Découvrez tous nos conseils pour ne pas vous tromper.

Un dispositif obligatoire qui permet de sauver des vies

Longtemps boudé par les habitants, le DAAF est désormais présent dans la quasi-totalité des foyers. Ce petit boîtier autonome a été rendu obligatoire face aux nombreux décès qui découlent d’un incendie en pleine nuit.
Dans notre boutique, vous pouvez en quelques clics acheter un détecteur de fumée aux normes.

Choisir un détecteur de fumée adapté à son habitation

Quel détecteur de fumée choisir pour bien protéger son habitation ? Tout dépend de sa surface, des risques éventuels et également de votre situation personnelle ou familiale. Un petit logement chauffé autrement qu’au bois aura, selon toute vraisemblance, moins de risques de subir un incendie, en comparaison avec des maisons avec une cheminée, un insert ou un poêle. Ceci n’exclut toutefois en rien l’obligation d’installer un DAAF dans tous les logements de toute surface, et ce quels que soient leurs systèmes de chauffage.
Votre situation personnelle a également un rôle dans le choix de votre détecteur de fumée. Par exemple, si une personne de votre entourage ou vous-même souffrez de problèmes ou de perte d’audition, il est vivement recommandé de poser ce type de dispositif à chaque étage, voire même dans plusieurs pièces si nécessaire. Petit conseil : notez précieusement la date d’installation de votre dispositif de détection de fumée. Il sera ainsi plus simple d’anticiper le changement de pile de votre appareil.
Le DAAF s’installe en quelques secondes et dispose d’une autonomie très importante, puisque la pile qui l’alimente peut durer jusqu’à 10 ans. Lorsqu’elle faiblit, vous êtes averti pour pouvoir la changer avant qu’elle ne soit complètement déchargée. Il est vivement recommandé d’installer votre détecteur sur votre plafond, en veillant à ce qu’il soit à au moins 60 cm des murs. Si vous souhaitez l’installer directement sur un mur, il faudra qu’il soit à au moins 30 cm du plafond pour un fonctionnement optimal.
Vous pouvez faire appel à un technicien pour installer votre DAAF. Cependant, vous pouvez également l’installer vous-même, l’installation par un professionnel n’étant pas obligatoire. Pour un coût modique, le détecteur de fumée permet de sauver des vies en cas de risque d’incendie. N’hésitez pas à nous contacter en cas de questions ou si vous avez besoin d’aide pour choisir le type de DAAF parfait pour protéger votre logement.

Articles qui pourraient vous intéresser
dans cette même catégorie