Comment fonctionne un portail automatique ?

Qu’il soit coulissant ou à battant, le fonctionnement d’un portail automatique est de loin plus performant mais aussi plus avantageux que celui d’un portail classique manuel. En effet, la motorisation dont il dispose permet selon le type d’automatisme de pouvoir parfaitement s’intégrer à vos clôtures de jardin. S’ajoute à cela le côté esthétique et ultra-fonctionnel de cette catégorie de portail dont l’installation vous permettra de pouvoir jouir d’un dispositif connecté à une télécommande afin de vous éviter d’avoir à vous déplacer ou à sortir de votre véhicule lorsque vous arrivez ou partez de chez vous.

Fonctionnement d’un portail automatique coulissant

Si vous optez pour l’installation d’un portail automatique coulissant, vous aurez le choix entre deux types de fonctionnements différents, à savoir celui à rail ou bien autoportant. Dans le cas du fonctionnement à rail, le système de motorisation du portail, très simple, entraîne latéralement le vantail de manière à générer l’ouverture ou la fermeture de celui-ci. En revanche, dans le cas d’un portail à système autoportant, le vantail qui ne touche en aucun cas le sol se déplace alors le long d’une crémaillère.

Fonctionnement d’un portail automatique à battant

Si pour votre installation vous préférez vous tourner vers un portail automatisé à battant, sachez que pour cette catégorie de produit il existe 5 types de fonctionnements différents. En premier lieu, le portail doté d’un automatisme à bras est un dispositif fonctionnant grâce aux bras articulés fixés sur les vantaux, et reproduisant le même mouvement que des bras humains ouvrant ou fermant un portail. Quant au modèle à automatisme à vérins, idéal pour les portails les plus lourds, il fonctionne grâce à une force importante exercée au niveau des gonds. Le portail muni d’un automatisme à roue, le modèle le plus économique du marché actuel, fonctionne pour sa part grâce à un petit moteur et une petite roue installée sur chacun de ses ventaux qui permettent de pouvoir s’adapter à tous les types de sol, et même ceux en pente, notamment si aucune autre solution n’est possible. Autre fonctionnement de portail à battant, celui à automatisme enterré, le plus coûteux de tous, un système offrant un esthétisme sans bras ni vérins apparents mais nécessitant en revanche des travaux de maçonnerie. Enfin, le portail à motorisation intégrée, facile à installer soi-même, dispose d’un fonctionnement à moteur directement intégré dans son cadre.

Les différentes options des portails automatiques

Qu’ils disposent d’un fonctionnement coulissant ou à battant, les portails automatiques peuvent disposer de nombreuses options supplémentaires. Il peut s’agir, selon vos besoins, d’une alarme intégrée afin de protéger votre demeure d’éventuels cambriolages mais aussi d’une détection d’obstacles dans le but de permettre au dispositif d’être stoppé net lorsqu’une personne, un animal ou quelque chose se retrouve sur sa trajectoire. De plus, l’intégration d’une lampe électrique sur votre portail peut servir à exercer plus aisément toutes sortes de manœuvres en voiture tandis qu’une lampe clignotante de courtoisie aura pour but d’aider vos convives à mieux s’orienter en arrivant chez vous.

Articles qui pourraient vous intéresser
dans cette même catégorie

T